Expériences métier

legitimite therapeuteNous savons le mal que les thérapeutes ont parfois à se sentir légitimes. Nous pouvons faire toute sorte de formation et être rattrapés par des questions comme "qu’est-ce que je fais vraiment ?", "est-ce que ça marche ?", "combien ça vaut ?", "suis-je prêt ou manquerai-je encore de … ?".

C’est en discutant avec un ami thérapeute pris dans un manque de confiance et plein de questionnements autour de sa légitimité que je me suis rendue compte combien la relation thérapeutique pouvait être sous-estimée. Moi qui le voyais agir, l’ami en question, et qui ai pleinement confiance en lui, me suis demandée comment lui parler de toute sa capacité à entrer en lien et à ce qu’il offre à ses patients à travers ce lien. C’est en tentant de le lui montrer que j’ai aperçu cet impalpable et peu reconnu, notre principal outil de travail : la relation humaine !