Plusieurs parcours de formation s'offrent aux personnes qui souhaitent utiliser la kinésiologie au sein de leur pratique, toutefois, en France si vous souhaitez devenir professionnel de la kinésiologie et notamment avoir le titre de kinésiologue®, il est nécessaire de justifier d'une formation d'un minimum de 500 heures et de recevoir un autorisation de la SNK (Syndicat National des Kinésiologues®).

En effet, pour préserver une qualité de la pratique professionnelle de la kinésiologie, deux instances : le Syndicat National des Kinésiologues (SNK) et la Fédération des Ecoles de Kinésiologie (FEDEK) ont défini certains critères de formation qui tendent vers une harmonisation de ce qui se fait dans la plupart des pays européens reconnaissant la kinésiologie comme profession.

Les fédérations professionnelles auxquelles sont affiliées les école de kinésiologie définissent le cyle de formation pour les futurs kinésiologues professionnels.

Pré-requis

La formation est ouverte à tous : aucun pré-requis n'est nécessaire pour suivre le cursus en kinésiologie. Un entretien valide généralement l'inscription.

Durée et coût

Les formations professionnelles comportent généralement entre 500 et 700  heures de cours. La formation s'étale sur plusieurs cycles et dure un minimum de 2 ans. La formation professionnelle à la kinésiologie est très onéreuse: A titre indicatif et à quelques exceptions près, le tarif journalier varie entre 100 euros et 120 euros, ce qui représente une fourchette entre 6000 et 9000 euros pour bénéficier d'une formation contrôlée par une fédération  et à l'issue de l'acquisition d'un titre de kinésiologue professionnel. A ce prix il faudra ajouter celui des ateliers pratiques et des examens (1 journée d'examen coûte approximativement 100 euros) .

Evaluation et validation de la formation

Pour valider la formation en kinésiologie il est généralement demandé :

  • D'avoir reçu un minimum de séances individuelles en kinésiologie.
  • D'avoir participé avec assiduité aux modules de formation.
  • D'avoir donné un minimum de séances avec des études de cas.
  • D'avoir réalisé un mémoire.
  • D'avoir réussi les épreuves d'examen (théorie, pratique, présentation d'une séance complète devant un jury,..)

Diplômes et certifications

En France, la formation n'est pas reconnue par l'état et ne donne donc pas lieu à un diplôme d'état ou à un diplôme officiel autorisant l'exercice d'une profession médicale ou paramédicale. Les certifications sont données en rapport avec les fédérations et associations professionnelles auxquelles sont affiliées les écoles. Les formateurs sont agréés par les instances internationales les représentant (International Kinesiology College) et les formations sont reconnues en France par la Fédération Française des Kinésiologies Spécialisées (FFKS), la Fédération des Ecoles de Kinésiologie (FEDEK) et le Syndicat National des Kinésiologues® (SNK).  Les appellations diffèrent suivant les centres, les niveaux ou les spécialisations :

  • Le certificat de Kinésiologue ou le certificat de praticien en kinésiologie . Il permet au thérapeute de pratiquer certaines techniques de la kinésiologie, mais pas toutes.
  • Consultant ou intervenant en kinésiologie,
  • praticien professionnel en kinésiologie,
  • Diplôme de kinésiologue spécialisé® (Suisse, Belgique)
  • Diplôme de kiésiologue professionnel,etc...

 

Voir les écoles et les organismes de formation en kinésiologie